Re: besoin d'aide

Publié par Lolo69 le 29/06/2011 12:03:10
Le problème dans la coloscopie (et elle porte bien son nom) on ne voit que le colon et une partie du grêle.

Les prises de sang que tu as pratiqué, ont-elles montré un bilan hépatique normal ?

L'entéro-IRM est un excellent examen dans le sens qu'il permet de voir l'intestin grêle et ses anomalies (s'il y a épaississement, ulcération et j'en passe). On a commencé à me diagnostiquer mon Crohn grâce à cet examen d'ailleurs, puisque le reste ne donnait rien. Ce n'est pas un examen souvent prescrit d'après mon médecin, mais il semble fiable. IL y a aussi la vidéo Capsule qui permet de voir ce qui se passe dans l'intestin grêle.

Ta peur de ne rien trouver, je connais, puisque dernièrement encore lorsque mon médecin me disait qu'il n'y avait rien, j'étais à la limite de pleurer, et je pèse mes mots, parce que je souffrais le martyr, mais qu'on me disait sans arrêt qu'il n'y avait rien. Heureusement que j'ai eu l'entero-IRM qui justement elle, a permis de donner un nom à mon mal.

Je ne sais pas si c'est un bon conseil que je vais te donner, mais les laxatifs à haute dose, c'est bof bof, moi à l'époque ils m'irritaient les intestins plus qu'autre chose. Surtout que là où c'est pénible, on a des phases constipation et des phases diarrhées. Il y aussi ce que l'on appelle les fausses diarrhées, du coup, c'est vrai que la prise d'immodium (coupe diarrhée et vraiment pas bon du tout en cas de Crohn) ou de laxatif (l'inverse quoi :D) est un peu délicate. Là encore, je parle de mon vécu.

Les MICI sont souvent associées avec une spondylartrhopathie, vu que, si je ne me trompe pas, les Crohn restent malheureusement des maladies inflammatoires et auto-immunes.

Bref, je me suis un peu reconnu dans ton témoignage (pour ma part, ce n'est pas encore terminé non plus), et si cela peut te rassurer, ton entero-IRM qui est programmée est une excellente chose.

Le problème des MICI, c'est qu'on peut diagnostiquer le malade comme Hypocondriaque dans le sens qu'elles sont difficiles à trouver. Après reste que les médecins quand ils sont dépassés, ils n'ont pas l'humilité de confier leur malade à un confrère réellement spécialisé. Ils préfèrent donc dire qu'on s'écoute un peu, qu'on aime prendre des médoc et de faire attention à ce qu'on mange (véridique on me l'a sorti après que j'ai eu perdu 25 kilos :D). Pour ma part, avec ma femme, nous avons dû prendre le taureau par les cornes et prendre nous-mêmes un RDV avec un des meilleurs professeurs de Lyon.

Bon courage à toi, je sais que lorsqu'on a mal attendre autant de semaines ça peut paraître long, mais rassure toi en te disant qu'avec l'examen que tu vas avoir, il y a de grandes chances pour qu'on commence à mettre un nom à ton problème !

Amicalement !

Ce message est de : http://www.lacrohnique.com/modules/newbb/p-103702/re-besoin-d-aide.html