Les fibres alimentaires
Catégorie : Diététique
Publié par Anonyme le 01-03-2007 10:20

Les fibres alimentaires


 

1° - Définition :

Les fibres sont présentes dans bon nombre d’aliments. Ce sont des composants non digérés dans l’estomac et l’intestin grêle. Elles sont acheminées jusqu’au côlon.

Elles sont essentiellement d’origine végétale : on retrouve la cellulose, l’hémicellulose, la pectine, les gommes, la lignine, les alignâtes, les carraghénanes, l’amidon résistant.     

On distingue 3 types principaux parmi les fibres :

2°- Propriétés :

Les fibres sont classées en 2 catégories : les fibres solubles et les fibres insolubles.
 

3°- Sources :

On retrouve les fibres dans les légumes, les fruits, les légumes secs et les céréales & leurs dérivés.

 

Aliment source de fibres : teneur en fibre > 1,5 g pour 100 kcal.

Aliment riche en fibres : teneur en fibres > 3 g pour 100 kcal.

4°- Rôles :

Les fibres jouent un rôle important dans le processus de digestion (« ensemble des processus mécaniques et biochimiques assurant la transformation et l’absorption des aliments »).

5°- Déséquilibre des apports en fibres :

Afin d’éviter ces problèmes digestifs, il faut avoir une alimentation normalement riche en fibres (ANC : 21g / jour / personne) : apport de fruits et légumes mais aussi de féculents (céréales et dérivés / légumes secs / pommes de terre).
 

6°- Devenir / digestion des fibres :

Plus de la moitié des fibres (polysaccharides, amidon résistant, lignine) est digérée au niveau du côlon.

Elles sont fermentées par les bactéries intestinales ce qui libère des gaz. Ce sont ces gaz qui peuvent être à l’origine des sensations de ballonnements, de douleurs abdominales. Le reste des fibres est évacué avec les selles.
 

On distingue 3 groupes :

7°- Relation MICI et fibres ?

Rappelons rapidement les définitions de la maladie de Crohn et de la RCH.

 

Les MICI se traduisent donc par des douleurs abdominales et des troubles du transit. Ces symptômes sont aggravés lors des poussées.

Les fibres ayant un rôle important dans le phénomène de laxation et libérant des gaz, on comprendra qu’il faut les éviter lors des poussées afin de ne pas aggraver les diarrhées et les douleurs abdominales.

En dehors des poussées, les fibres peuvent être normalement intégrées à l’alimentation en prenant garde aux fibres dures essentiellement issues des céréales complètes et leurs dérivés. En effet, ces fibres sont difficilement dégradées ce qui pourra occasionner des douleurs abdominales. Bien sûr chaque individu doit agir en fonction de sa propre tolérance.

 

Sources Infos :