Edito mars 2010
Catégorie : 2010
Publié par Karine le 13-03-2013 17:30
"Le courage, c'est d'aller à l'idéal et de comprendre le réel."
Jean Jaurès

 

 

Yo !
Peuple de l'univers,
   Yo !
A vous, voyageurs de l'infini,
Yo !
A toi l'ami !!!

planete verte herbe

 

 

 

 

Edito de Mars,
spécialement dédié
à un Jedi de l'espace ...

 

fractale verte


Etrange étoile

Max se tourna vers le ciel ...


- « Papa, le ciel est-il si grand ? »

- « Oui, mon fils, plus que tu ne peux l'imaginer ».

- « Dis Papa, des étoiles qui brillent là haut,
y-en-a-t-il des vivantes ? »

- « Oui et non, mon garçon, nul n'a encore pu le confirmer ».

- « Dis Papa, sont-elles toutes blanches ? »
- « Non mon Max, il y en aussi des rouges, et même des orangées ».

- « Alors Papa, peux-tu me dire pourquoi, celle là, là bas,
a des reflets bleutés ? »...
« Tu la vois ? Elle est bizarre, non ? »...
« Tu sais … c'est ma préférée ».


 

 

 

    feuille




thé vert

- «J'en suis heureux mon fils, c'est bon d'avoir quelque chose à admirer et qui nous fait rêver ».

- « Mais Papa, dis-moi, je le sens,
elle a quelque chose de particulier ».
...
« Pourquoi cette étoile est si brillante, si bleue,
et pourquoi elle me mets les larmes aux yeux,
sans que je puisse me l'expliquer ?»


Son père poussa un soupir, et répondit :








Matrix




exoplante

- « Et bien mon fils …
Elle est bien étrange en effet, elle est très spéciale.
Je vais te raconter…

Tu sais que nous descendons d'un peuple très ancien,
qui a régné pendant des  millions d'années.

D'après les savants, ils s'appelaient «Humains»,
et pendant longtemps, ils n'ont cessé de prospérer ».

- « Mais quel est le lien avec cet étrange étoile, si belle.
Elle qui est si loin, et qui je le vois bien,
te fait aussi presque pleurer ?»

 vert paysage 

- « Et bien mon garçon tu vois,
c'est qu'elle est unique et extrêmement précieuse.

Cette étoile était un joyaux d'une exceptionnelle rareté ...
 … Elle s'appelait la Terre, et nous parvient telle qu'elle était…
 … Avant qu'elle ne meurt …
  … II y a des milliers d'années ... »

« J'ai écrit parce que c'était la seule façon de parler en se taisant »

Pascal Quignard



GP